Kate Middleton, Elizabeth II et le VIH: la vraie revue de presse de la semaine

Kate Middleton enceinte, Elizabeth II et le Dr Hannah Gay

Kate Middleton enceinte, Elizabeth II et le Dr Hannah Gay

Une fois encore, la famille royale d’Angleterre va hanter cette Vraie revue de presse de la semaine. Entre Kate Middleton enceinte au ski et la reine d’Angleterre qui est enfin sortie de l’hôpital, sans compter le prince Harry et Pippa Middleton qui se sont encore fait remarquer, il y a de quoi faire. Mais je ne manquerai pas de vous parler également de cette merveilleuse nouvelle, une petite fille de 2 ans dont le sida semble avoir été soigné. Mais pas que…

Kate Middleton : un baby bump au ski et dans les boutiques high street

Kate Middleton, le prince William et le prince Harry en Suisse

Kate Middleton, le prince William et le prince Harry en Suisse

Le futur héritier de la Couronne d’Angleterre fait déjà de la luge ! Kate Middleton a en effet profité du mariage d’un couple d’amis en Suisse pour y rester un peu plus longtemps, histoire de profiter de la neige, peu après ses vacances au soleil. Le prince William, sa femme et son frère le prince Harry se sont donc partagés entre descentes en ski ou à luge et marches dans la neige à Arosa.

Mais les vacances sont déjà finies et le duc et la duchesse de Cambridge sont rentrés au pays. La princesse Catherine a d’ailleurs fait une sortie officielle remarquée aujourd’hui à Grimsby. Elle portait pour l’occasion son manteau Celeste de la marque high street Hobbes (remis en vente mais déjà en rupture de stock), qu’en reine du recyclage fashion elle avait déjà porté l’année dernière pour la Saint-Valentin. Et bien qu’elle soit enceinte de presque six mois, Kate a réussi à nouer la ceinture au-dessus de son baby bump comme si de rien n’était, apparemment toujours pas décidée à laisser sa grossesse altérer son sens du style (et on ne peut que l’en féliciter). Fin février, Kate Middleton a d’ailleurs été vue en train de faire son shopping à Topshop. Une internaute a tweeté l’information, trop ravie que la future reine lui ait souri.

Kate Middleton enceinte promène son baby bump au ski en Suisse et à Grimsby en Angleterre

Kate Middleton enceinte promène son baby bump au ski en Suisse et à Grimsby en Angleterre

La reine est guérie, vive la reine !

Elizabeth II est sortie de l'hôpital King Edward VII

Elizabeth II est sortie de l’hôpital King Edward VII

En parlant de reine, la vraie est enfin sortie de l’hôpital, souriante et toute de rouge vêtue. Elle avait annulé un voyage à Swansea, la capitale du Pays de Galles, la semaine dernière, à cause de « maux d’estomac », une façon plus discrète de dire que sa majesté avait succombé à une épidémie de gastro qui secoue l’Angleterre. Mais hier le palais de Buckingham a bien dû révéler l’atroce vérité puisque Elizabeth II a dû être hospitalisée (au King Edward VII Hospital, comme Kate Middleton lorsqu’elle a été victime de fortes nausées causées par sa grossesse naissante le trimestre dernier). La reine d’Angleterre, qui n’avait pas mis les pieds dans un hôpital – hors visites officielles ou pour se rendre au chevet de son mari, le prince Philip, à la santé bien plus chancelante – a dû abdiquer devant la gastroentérite mais a néanmoins refusé l’ambulance, préférant s’y rendre avec sa propre voiture.

Voilà qui nous fait sérieusement revoir la théorie selon laquelle les princesses ne font pas caca. La reine touchée par une gastro, c’est évidemment la fin du mythe. Après toutes ces années passées à ne pas boire trop ou à ne pas manger autre chose que des protéines avant les rencontres officielles pour ne pas avoir à s’absenter pour aller aux toilettes, Elizabeth II doit être dégoûtée que ses sujets aient finalement appris de la plus vile manière qu’elle aussi devait parfois s’asseoir sur le trône, celui du commun des mortels. Du coup, on imagine le staff de la reine affairés à revoir le programme de toutes les dernières sortie de sa majesté afin de découvrir quel régicide en puissance a transmis le virus à sa reine, histoire de le pourrir, lui et toute sa famille, pour les 77 générations à venir. A suivre…

Le VIH enfin K.O. ?

Le Dr Hannah Gay a guéri un bébé du sida

Le Dr Hannah Gay a guéri un bébé du sida

C’est réellement LA vraie bonne nouvelle de la semaine. Alors qu’elle était née avec le virus du Sida (sa mère avait été diagnostiquée alors qu’elle avait commencé le travail), une petite fille âgée de deux ans habitant le Mississipi semble être guérie. À cause du plus grand risque d’infection, cette petite filleavait reçu, alors qu’elle n’avait qu’une trentaine d’heure, un traitement en acceléré avec trois médicaments standards contre le HIV au lieu d’un seul. Il semble que cette action ait repoussé le virus et l’ait empêché de prendre racine dans les cellules du bébé. Aujourd’hui, cette enfant est en rémission et aucun signe dans ses analyses de sang n’indique que le virus soit présent dans son corps.

Et comme l’a si bien dit un ami à moi, Alex James Carroll, sur un réseau social bien connu : « Les gens qui pensent que le VIH est une punition de Dieu envers les homosexuels doivent être plutôt dégoûtés que Dieu soit en train de perdre. Face à une femme, le Dr Gay. »

Alex James Carroll commente avec humour la découverte d'un possible traitement du sida

Alex James Carroll commente avec humour la découverte d’un possible traitement du sida

Et d’autres bidules et machins chouettes… 

Harry, digne fils de la charitable Lady Di

Le prince Harry et le prince Seeiso du Lesotho

Le prince Harry et le prince Seeiso du Lesotho

Avant de se rendre en Suisse pour se faire quelques pistes noires avec son frère et sa belle-sœur, le prince Harry a fait « un saut » au Lesotho la semaine dernière, un pays pour lequel sa mère, Lady Diana, était très engagée et un des endroits dont il a toujours dit qu’il pouvait réellement y être lui-même. Harry l’a prouvé en prenant part à une séance de danse sur les genoux avec des enfants dans une école pour enfants sourds de ce petit royaume du sud de l’Afrique, où il s’était rendu dans le cadre de son association caritative, Sentebale, créée avec le prince Seeiso. En jeans, le petit-fils de la reine d’Angleterre a une fois de plus montré qu’il avait été taillé pour ce rôle, participant le sourire aux lèvres à un cours de langage des signes ou à un autre, durant lequel le prince a aidé les enfants à faire des beignets, protégé par un ravissant tablier rose.

Aurait-on retrouvé Freddie Mercury ? 

La tombe de Freddie Mercury pourrait bien avoir été retrouvée dans un cimetière de Londres, rapporte le Daily Mail. Si les proches du leader de Queen n’ont pas confirmé cette information, la plaque sur laquelle on peut lire « In loving memory of Farrokh Bulsara (le vrai nom de Freddie Mercury, ndlr) 5 Sept. 1946 – 24 Nov. 1991, Pour être toujours près de toi avec tout mon amour (en français sur la plaque), M. » laisse imaginer qu’il pourrait en effet s’agir de l’endroit où reposent les restes du chanteur, décédé du sida en 1991. Selon le quotidien anglais, le « M » de l’épitaphe pourrait faire référence à Mary Austin, une amie de Freddie qui aurait hérité d’une partie de sa fortune.

Des pigeons dressés pour différencier les Chagall des Van Gogh

Un chercheur japonais du nom de Shiegeru Watanabe a dressé des pigeons à différencier des tableaux de maître. Ce spécialiste en psychologie a appris en 1995 aux volatiles à différencier un Monet d’un Picasso. Puis, il a voulu comparer la capacité d’expertise de ses oiseaux avec celle d’êtres humains et a cette fois choisi Marc Chagall et Vincent Van Gogh pour son nouveau test. Non seulement les pigeons ont parfaitement appris à différencier quatre tableaux des deux peintres mais ils se sont montrés capables, devant des tableaux inconnus, de « dire » par lequel de ces deux grands maîtres il avait été peint, ce qui signifie qu’ils ont intégré les caractéristiques des œuvres de Chagall et Van Gogh. Et le taux de réussite des pigeons se maintient à 90% même si le tableau qu’on leur montre est en noir et blanc ou tronqué. Heureusement, cette expérience a montré que l’humain était capable de mieux (mais pour combien de temps ?). Pour aller encore plus loin, Mr Watanabe a donc décidé d’apprendre à ses pigeons à différencier un chef d’œuvre d’une crôute – et ça a marché. Flippant ou impressionnant (ou les deux) ?

Chloé Chateau