No More Abuse : la première campagne saoudienne contre les violences faites aux femmes

L'affiche de No More Abuse montre une femme portant un niqab avec un œil au beurre noir

L’affiche de No More Abuse montre une femme portant un niqab avec un œil au beurre noir

La King Khalid Foundation vient de mettre en place la première campagne saoudienne contre les violences faites aux femmes et aux enfants, « No More Abuse ». 

L’affiche de la campagne « No More Abuse », qui circule depuis quelques jours déjà sur les réseaux sociaux, montre une femme couverte d’un niqab avec un œil au beurre noir. « Il y a des choses qu’on ne peut pas couvrir », explique l’affiche avant d’inciter à « combattre ensemble les violences faites aux femmes ». « La réalité des violences faites au femmes est en Arabie Saoudite est bien plus grave que ce que l’on voit en surface. (…) Nous souhaitons que justice soit faite pour toutes les femmes et tous les enfants victimes d’abus dans le royaume », explique le site de la fondation King Khalid, qui a lancé cette opération.

Beaucoup remarqueront que cette campagne n’empêche pas l’Arabie Saoudite d’être 131e sur une liste de 148 Etats en termes d’égalité des sexes (source : The Global Gender Gap Report 2012). Fait le plus flagrant de notre point de vue occidental : en Arabie Saoudite, où la Charia est en application, chaque femme est placée sous la tutelle d’un homme – son père, un frère, un oncle – et ne peut presque rien accomplir sans son autorisation.

Il faut néanmoins considérer « No More Abuse » comme un signe que le pays avance dans la bonne direction en ce qui concerne les droits des femmes. Espérons que, petit à petit, à coup de mesures de ce genre, les mentalités soient marquées autant que l’ont été les internautes par cette campagne.

Chloé Chateau

L'affiche de la campagne No More Abuse, lancée par la King Khalid Foundation, contre les violences faites aux femmes

L’affiche de la campagne No More Abuse, lancée par la King Khalid Foundation, contre les violences faites aux femmes