Paul Smith et son coup de gueule contre les jeunes créateurs d’aujourd’hui

Paul Smith - © paulsmith.co.uk

Paul Smith – © paulsmith.co.uk

Lors d’un entretien avec le Telegraph, Paul Smith a dit son manque d’estime pour les jeunes créateurs d’aujourd’hui qui refusent de faire le sale boulot.

« Malheureusement, il y a tant de jeunes gens aujourd’hui qui envisagent leur vie comme un plan de carrière. Ils pensent que c’est comme ça qu’ils obtiendront ce qu’ils veulent », a regretté Paul Smith alors qu’il se confiait au quotidien britannique The Telegraph. « Cette obsession de l’argent, de  l’ego… et de la célébrité ! », a ajouté le styliste, reprochant aux jeunes couturiers d’aujourd’hui de vouloir faire fortune et être reconnus dès le début de leur carrière, tels des stars de la télé-réalité.

« J’ai appris le travail [de couturier] en faisant les tâches ingrates », explique Paul Smith. « C’est pour ça que j’en ai un peu marre des gens qui viennent me voir aujourd’hui, qui ont dans les 24 ans et ce qu’ils veulent c’est leur défilé et être en couverture de Vogue. Mais ils n’ont même pas fait le sale boulot et c’est un peu triste. » Le styliste britannique a quant à lui pris des cours du soir pour étudier le façonnage militaire à ses débuts.

Paul Smith est devenu célèbre au cours des années 1980 mais il n’a jamais cherché à devenir sensationnel, ce qui l’a aidé à tenir sur la longueur, alors que « tant de gens dans cette industrie finissent par s’isoler du monde. Ils en deviennent si arrogants et entourés de gens obséquieux qu’ils en perdent toute perspective. Comme je l’ai déjà dit, j’ai pour ma part travaillé très dur à ne pas devenir le premier mais plutôt le deuxième, le troisième, ou dans ces eaux-là. Parce que quand on est premier, il n’y a plus qu’un chemin à prendre. »

Et s’il devait donner un conseil à la jeune génération ? « Eh bien ce que je dirais, ça serait ‘Essayez d’avoir confiance en vous mais de grâce, gardez les pieds sur terre. Souvenez-vous que réussir sa vie ne passe pas par un compte en banque bien rempli mais par la camaraderie, l’amitié, l’amour et le fait d’aider les autres’. Et ça ne fait pas de mal de dire ‘s’il vous plaît’ et ‘merci’ et même de tenir une porte ouverte pour quelqu’un d’autre. Essayez ! »

Chloé Chateau