Archives de Catégorie: Histoire de faire un Tours

Une saison de « raretés » commence au Grand Théâtre

La saison 2009-2010 de l’orchestre symphonique et de l’opéra de Tours s’annonce de bonne augure : non seulement c’est toujours le talentueux Jean- Yves Ossonce qui tient la baguette, mais de plus l’orchestre symphonique enregistre jusqu’au 19 septembre son premier disque : le «Coeur du moulin» de Déodat de Séverac, un compositeur français (1872-1921) dont Debussy dit que «la musique sent[ait] bon».

Olivia Rolde raconte les histoires de son imaginaire

Depuis une dizaine d’années, Olivia Rolde expose sa peinture en Indre-et- Loire.Elle présente ses oeuvres à la Galerie Hélène de Sugères, à Chanceauxsur- Choisille jusqu’au 31 juillet.

Elle définit sa peinture plus comme « non figurative » que purement abstraite… Parce que, ce qu’elle cherche à représenter, elle ne s’attend pas à ce que les autres le voient de la même façon.

C. Garate : la photographe face aux mots des écrivains

Claire Garate, qui se définit elle-même comme «timide mais culottée» a osé rencontrer ces cinquante écrivains pour une conversation « très furtive» d’une heure environ, sur eux, sur leur travail, au cours de laquelle elle a pris son cliché.

Vise-versa transforme les spectateurs en voyeurs

L’exposition Kasbah de Kader Attia était déjà, entre-autres, une certaine incitation au voyeurisme. Avec Vise-versa, le doute n’est plus permis : le spectateur devient voyeur en parcourant la galerie expérimentale – une exposition dans l’exposition.

Grand Corps Malade pose son slam à l’Atrium de Saint-Avertin

Il a été une vraie révélation : son premier album Midi 20, où il associe ses textes à des fonds musicaux mélodiques, a été vendu à 600.000 exemplaires. L’artiste a reçu deux Victoires de la Musique en 2007 (Album révélation de l’année et Artiste révélation scène de l’année).

Mantegna est à l’honneur au Musée des Beaux-Arts

Le triptyque n’avait pas été reconstitué depuis 1930. Cet hiver, le musée des Beaux-Arts de Tours avait prêté au Louvre ses deux panneaux (La Prière au jardin des Oliviers et La Résurrection), pour son exposition rétrospective sur ce peintre majeur de la Renaissance italienne.

Entre sushi et Fusion food, le Trendy affirme sa modernité.

A la recherche d’un restaurant moderne et branché, mais agréable ? Le Trendy plaira autant aux amateurs de cuisine traditionnelle qu’aux aficionados de cuisine exotique.

  • Articles les plus consultés

  • Archives