Photos : virée lilloise de novembre (frites and maroilles included)

Donc, après avoir vendu mon salon de thé, je me suis bien amusée à faire la paperasse et ensuite je me suis préparé un petit voyage de rêve d’un mois, dont la plus grande partie se déroule en ce moment-même en Grande-Bretagne, mais qui a commencé par un week-end lillois, avec tout ce qu’il faut dedans, notamment du maroilles, des frites et plein, plein, plein de nourriture (et de promenades dans le froid pour éliminer).