Victoria Beckham, les Oscars et un astéroïde : la vraie revue de presse

Un astéroïde frôlera la Terre vendredi, Victoria Beckham a assuré à la Fashion Week et les Oscars font le buzz

Un astéroïde frôlera la Terre vendredi, Victoria Beckham a assuré à la Fashion Week et les Oscars font le buzz

Depuis hier, la renonciation du pape Benoît XVI éclipse le reste de l’actualité. Bien sûr, il y a ceux qui le regretteront et… les autres. Mais aussi ceux qui auront peut-être retenu autre chose dans l’info de la semaine.

Notamment que Victoria Beckham a mis le feu à la Fashion Week de New York avec une nouvelle collection unanimement encensée. Ou bien que l’Académie des Oscars a tout autant innové avec une affiche surprenante qui fait le buzz. Ou même encore qu’un astéroïde « assez grand pour détruire Londres » (merci le Daily Mail pour ses titres apocalyptiques) va « frôler » la Terre vendredi soir (mais la laissera intacte, ouf). Enjoy.

Victoria Beckham : entre Westwood et McQueen, la nouvelle mode anglaise

Défilé automne-hiver 2013 de Victoria Beckham

Défilé automne-hiver 2013 de Victoria Beckham

Pour celles qui en doutaient encore, Victoria Beckham a assuré pour la deuxième année consécutive dans le monde impitoyable de la mode à la Fashion Week de New York. Pour son défilé automne-hiver 2013, l’ancienne Spice Girl a montré qu’elle était toujours aussi capable d’épicer avec chic un catwalk digne de Kate Middleton.

Miel, noir, chocolat et bleu cobalt étaient parmi les couleurs dominantes de cette collection, mais Posh n’a pas hésité à sortir le jaune ou encore le violet pour donner une touche pop très anglaise et trendy à sa ligne de vêtements, en les mélangent notamment avec des tissus traditionnels.

Les robes de Victoria Beckham pour 2013

Les robes de Victoria Beckham pour 2013

Côté matières, la laine et la soie se retrouvent avec le tweed sur des manteaux maxi et des jupes crayon réinventées avec brio. « Je suis ravie de montrer des tricots pour la première fois, ainsi qu’un héritage typiquement britannique avec du tweed et des motifs écossais ou à chevrons », a expliqué la styliste dans un communiqué.

On découvre en effet un style très marqué « britannique », la princesse Anne en moins. Victoria Beckham s’inscrit dans la lignée des Vivienne Westwood et Alexander McQueen, dans un genre différent mais résolument « British revisité » et moderne. L’ancienne chanteuse déclarait récemment qu’il lui était plus facile de travailler sur ses vêtements depuis qu’elle a déménagé en Angleterre et cela se voit.

Manolo Blahnik pour Victoria Beckham

Manolo Blahnik pour Victoria Beckham

Cette année encore, Victoria Beckham a fait défiler ses mannequins en Manolo Blahnik, qui a créé pour elle des low boots et des escarpins à se damner. Ligne épurée, mélange de matières et couleurs accrocheuses, nul doute que les fashionistas voudront toutes du Beckham dans leur armoire (et on ne parle pas de David en H&M…), que ce soit ses vêtements ou ses souliers, pour lesquels la styliste a chaleureusement remercié le chausseur via Twitter.

Tout à fait dans la palette que Pantone avait dévoilée avant même le début de la Fashion Week new-yorkaise (le vert à part), Victoria Beckham fait oublier sans peine qu’elle n’est dans le milieu de la mode que depuis 2008, tant ses créations sont pointues. Reste à savoir si elle renouvellera l’exploit en 2014. Mais en attendant, toutes en Beckham !

Quand 85 Oscars jouent à Où est Charlie ?

L'affiche des Oscars 2013

L’affiche des Oscars 2013

Chaque année le dévoilement de la nouvelle affiche des Oscars est un événement. Mais cette année, pour sa 85e édition, l’Académie a décidé de marquer encore plus les esprits. Car pour 2013, ce n’est pas une star qui est mise à l’honneur, mais… 84 films, rien que ça. Le designer Olly Moss a en effet relooké la célèbre statuette 84 fois, une par Oscar du Meilleur film décerné.

Le jeu est bien sûr de retrouver un maximum de nom grâce aux indices semés ça et là : un manteau rouge, une silhouette en noir et blanc, quelques pétales de roses, une question tout droit sortie de « Qui veut gagner des millions ? », l’avant d’un bateau ou encore un micro judicieusement placé.

Olly Moss revisite Casablanca, My Fair Lady et Le Discours d'un roi

Olly Moss revisite Casablanca, My Fair Lady et Le Discours d’un roi

Pour ceux qui voudraient combler leurs trous de mémoire ou tout simplement découvrir les films qui leur sont inconnus, l’Académie a tout prévu : un superbe diaporama présentent les 84 statuettes stylisées en un jeu de 170 affiches à dévorer des yeux. En attendant de découvrir quels traits pourrait prendre la 85e statuette (et pourquoi pas Bradley Cooper ?), je ne résiste pas à l’envie de partager avec vous mes préférées (qui ne sont pas forcément celles des films les plus récents). Et vous, quel est votre coup de cœur parmi toutes ces jolies affiches ?

La prochaine apocalypse serait-elle pour vendredi ?

L'astéroïde 2012 DA 14 sera visible de la Terre vendredi

L’astéroïde 2012 DA 14 sera visible de la Terre vendredi

Les britanniques sont décidément les rois des titres apocalyptiques, comme en témoigne celui qu’a choisi le Daily Mail pour annoncer à ses lecteurs qu’un astéroïde allait « frôler » la Terre à la fin de la semaine : « Un objet capable de détruire Londres va passer à 28 000 km de la Terre vendredi ». La seule apocalypse à prévoir pourrait être celle de certains réseaux téléphoniques, si l’astéroïde heurte un satellite sur son passage (ce qui est possible).

Le « caillou » de 45,7 mètres passera suffisamment près de nous pour être vu à la jumelle (à condition de savoir où regarder) durant une heure autour de 20h30 (heure française). Et si les scientifiques ont assuré le monde entier qu’il n’y avait aucune chance qu’une collision se produise, nos communications téléphoniques et les météorologues pourraient en revanche pâtir du passage de l’astéroïde. En même temps, pas besoin de téléphone quand on a un si beau spectacle à observer et pour une fois que les experts météo auront une bonne raison de se planter sur leurs prédictions, on ne va pas les plaindre.

Ce qui est intéressant, en revanche, c’est d’apprendre que Armaggedon était une histoire vraie et que Bruce Willis avait vraiment été envoyé sur cet astéroïde, il n’aurait pas vraiment sauvé la Terre : en faisant exploser le caillou, il n’aurait fait qu’entraîner une pluie de débris mortels, rapporte le Daily Mail. Heureusement, la communauté scientifique profitera du passage de l’astéroïde 2012 DA 14 (c’est son petit nom) pour en apprendre plus sur sa composition et sa structure (histoire de pouvoir imaginer une bonne solution en cas de catastrophe).

Et d’autres bidules et machins chouettes…

En vrac, on peut revivre le forage de Curiosity sur Mars comme si on y était allé aussi, Django Unchained, de Quentin Tarantino, a officiellement battu Inglourious Basterds (et même Pulp Fiction) en dépassant la barre des 3 millions de spectateurs en France et Bruce Willis, fait Commandeur des Arts, en a profité pour dire qu’il se sentait comme chez lui en France mais qu’il n’était pas fan, en revanche, de la fameuse idée de François Hollande de taxer les riches (comme Bruce, donc) beaucoup, beaucoup.

Il a également ajouté qu’il fallait s’attendre à d’autres films pour la saga Die Hard au cinéma. On se demande bien ce que les producteurs vont encore nous inventer. Parce qu’on a beau être super fan de John McClane, l’idée de le voir buter des terroristes avec ses petits-enfants (ou, soyons fou, avec toute la smala y compris les nourrissons) nous branche moyen.

Chloé Chateau